WGTU #21: Character evolution – with Tomb Raider (EN/FR)

Let’s see how this action-packed aventure game is a great example of character evolution !

This article is also available on Medium.

This article is available either in video format or in text format — see below 🙂

First things first, don’t forget that if you have some ideas of your own for future WGTU videos, either a topic or a game you’d like me to discuss, you can leave a comment on YouTube, contact me on Twitter or send me an email (at mina.pecheux@gmail.com) 🙂

It’s always great to exchange with the community and I think it’s really cool we can build this series together, so feel free to share your thoughts!

And with all that said – let’s dive in and discuss character evolution!

Growing up…

Now, when we’re children, it’s kind of obvious that we’ll keep on changing over the years. We’re supposed to learn about the world, and other people, and also ourselves. Nobody would expect someone to be exactly the same at three and at twenty years old!

However, there is this shared thinking that adults are more “fixed” characters? That when you’ve finished your studies and started a career, you’ve engaged on the road that you’ll drive for the rest of your life. This consensus is starting to change, but it’s still pretty common.

But if you look at it, we evolve just as much as adults as we do when we’re children! Be it because the world is changing and we adapt to it, or because of personal milestones and special moments, we keep on growing our entire lives.

Fiction & character arcs

This is something that is particularly important in fiction, actually: usually, we expect the heroes of a story to have a journey and change over the course of the narration. Writing a character arc is often paramount to having the public relate to them, and conveying a real sense of achievement by the end of the story. Sure, some movies or books are amazing despite not relying on a character arc: in Raiders of the Lost Ark, Indiana Jones doesn’t have a real character evolution – he ends the story just as adventurous and hotheaded as he began it! Yet we see this mechanism used is lots of great series, like the Star Wars saga, the Harry Potter series, or the various Final Fantasy episodes.

Depicting character evolution is never a marked trail, and sometimes creators prefer to focus on how the heroes react to changes around them, rather than in them – that’s typically the case for action/adventure stories, like with Indy. But funnily enough, in the world of video games, our very own Indiana Jones is known for having pretty big character evolutions over just a few days…

What is Tomb Raider?

Meet Lara Croft, from Tomb Raider. The famous explorer has had her own series of games for quite a while now – but today, I will focus on the reboot developed by Crystal Dynamics and released in 2013, because it is a condensed version of all the previous opuses that completely revolves around how the young Lara became a survivor.

The Tomb Raider series focuses on Lara Croft, and the 2013 reboot shows us how the innocent young woman became a survivor after her stay on the Yamatai island… (Image from: https://www.igdb.com/games/tomb-raider–2/presskit)

Lara’s transformation

In this game, Lara starts of as an intelligent but also innocent and lost young woman. Throughout her time on the Yamatai island, however, she quickly grows into a strong and quite deadly version of herself, and this progression is regularly highlighted during cutscenes, with mirror camera shots to show her transformation. Sure, Lara’s change is drastic; because Tomb Raider’s first goal is to entertain and empower players, the evolution is rapid and excessive, compared to most of our everyday life situations. But it’s still a well-cinematised character evolution with all the necessary ups and downs to justify her changing. And the story highlights how difficulties, mistakes but also caring for others are all prone to making us move forward…

The interesting thing with an interactive medium like a video game is that character arcs can be shown through narration but also through game mechanics, in particular via the common RPG skill and upgrade systems. Improving Lara’s abilities and weapons is a way of connecting character evolution with gameplay evolution, and to somewhat “transfer” a bit of this on-screen progression to the players themselves. This way, you accompany the character throughout her changes, in spite of how extreme they are – which is key to keeping you in sync with her and having you relate to your avatar, and keeping you immersed in the story!

Tomb Raider is also a good example of the impact your life has on your values, and how it can modify your personality, for better or for worse. For example, chances are that, at the beginning of this adventure, Lara did not expect to actually kill people… but if all those fictions have taught us one thing, it’s that heroes stay true to who they are, and that their core values will remain no matter how crazy the world gets…

Even if the game pushes it to an extreme, life does have an impact on us, our personalities and our values… but heroes stay true to their core! (Image from: https://www.igdb.com/games/tomb-raider–2/presskit)

Conclusion

So, what if Tomb Raider, in addition to being this super-enjoyable action-packed cinematic adventure, was also a great example of character evolution?

And please, tell me in the comments: with all these falls and wounds, how come she still has such great hair by the end of the game?

I really hope you enjoyed this article – don’t forget to like and share it if you did! And of course, if you have any other idea of games that taught us something without us noticing, go ahead and tell us in the comments!

As always, thanks a lot for reading, and see you soon for the rest of this series 🙂

Cet article est disponible sous format vidéo ou texte – voir ci-dessous 🙂

Avant toute chose, n’oubliez pas que si vous avez des idées pour de futures vidéos WGTU, aussi bien un sujet qu’un jeu que vous aimeriez que j’étudie, vous pouvez laisser un commentaire sur YouTube, me contacter sur Twitter ou m’envoyer un mailmina.pecheux@gmail.com) 🙂

C’est toujours un plaisir d’échanger avec la communauté et de construire cette série avec vous, alors n’hésitez pas !

Et ceci étant dit, aujourd’hui, parlons un peu de comment la personnalité de quelqu’un peut évoluer.

Grandir & évoluer

Quand on est enfant, il est assez évident qu’on va changer au cours des années. On est supposés en apprendre plus sur le monde, les autres et nous-mêmes. Personne ne s’attend à ce quelqu’un soit le même à trois et vingt ans !

Pourtant, il y a cette idée répandue que les adultes, eux, ne changent pas autant ? Comme si une fois nos études terminées et notre carrière commencée, on s’était engagé sur un chemin sans aucun détour. Ce consensus commence à changer, mais il est encore assez commun.

Mais en fait, on évolue tout autant en tant qu’adultes qu’enfants ! Que ce soit parce que le monde se transforme et qu’on doit s’y adapter, ou parce que l’on a vécu un moment unique, on continue de grandir toute sa vie.

Fiction & arcs de personnages

Cette évolution de la personnalité est particulièrement utile pour les oeuvres de fiction : en général, on s’attend à ce que les héros de nos histoires changent au cours du récit. Donner un parcours au personnage, c’est souvent essentiel pour permettre au public de s’y identifier et pour faire vraiment passer un sentiment d’accomplissement. Bien sûr, certains livres et certains films sont incroyables même s’ils ne reposent pas sur ce concept : dans Les Aventuriers de l’Arche Perdue, Indiana Jones ne change pas réellement de personnalité – à la fin de l’histoire, il est aussi aventureux et impétueux qu’au début! Mais on voit ce procédé narratif dans beaucoup de séries célèbres, que ce soit la saga de La Guerre des Etoiles, la série des Harry Potter ou divers épisodes de Final Fantasy.

Décrire l’évolution d’un personnage n’est jamais évident, et certains créateurs préfèrent se concentrer sur comment les héros réagissent aux changement autour d’eux qu’aux changements en eux – c’est souvent le cas dans les histoires d’action-aventure, comme avec Indy. Pourtant, ironiquement, dans le monde du jeu vidéo, notre Indiana Jones à nous est connue pour souvent pas mal évoluer en seulement quelques jours…

Tomb Raider, c’est quoi ?

Vous connaissez sans doute Lara Croft, de la série des Tomb Raider. Cette fameuse exploratrice a eu ses propres jeux depuis un bon moment maintenant – mais ici, on va se concentrer sur le reboot développé par Crystal Dynamics et sorti en 2013, parce que c’est un peu une version condensée des opus précédents qui tourne principalement autour de la transformation de la jeune Lara en “une survivante”.

La série des Tomb Raider se concentre sur Lara Croft, et le reboot de 2013 nous montre comment l’innocente jeune femme s’est transformée en survivante après son passage sur l’île de Yamatai… (Image issue de : https://www.igdb.com/games/tomb-raider–2/presskit)

La transformation de Lara

Dans ce jeu, Lara est au début une jeune femme intelligente mais aussi innocente et perdue. Sauf que pendant le temps qu’elle passe sur l’île de Yamatai, elle va rapidement devenir plus forte et relativement mortelle. Cette progression est régulièrement mise en avant lors des cinématiques, notamment avec des montages en miroir pour bien montrer le changement. Evidemment, cette évolution est drastique ; parce que Tomb Raider veut avant tout divertir et donner un sentiment de puissance aux joueurs, la transformation est rapide et excessive, comparée à nos situations de tous les jours. Mais ça reste une évolution de personnage bien scénarisée avec des hauts et des bas pour justifier ses changements. Et l’histoire met bien en avant comment les difficultés, les erreurs mais aussi la compassion pour les autres nous poussent toutes à aller de l’avant.

Et puis, un medium interactif comme le jeu vidéo est intéressant parce qu’il permet de montrer ces arcs de personnages à travers la narration, mais aussi à travers le gameplay, en particulier via les systèmes très communs dans les RPG d’améliorations et de compétences. Améliorer les capacités et les armes de Lara, c’est un moyen de connecter l’évolution du personnage à une évolution des mécaniques de jeu, et d’un peu “transférer” ce qui se passe à l’écran aux joueurs eux-mêmes. On a donc vraiment l’impression d’accompagner l’héroïne à mesure qu’elle change, même si ces changements sont extrêmes – c’est essentiel pour nous garder en phase avec elle, garder la connexion à notre avatar et donc nous garder immergés dans l’histoire !

Tomb Raider est aussi un bon exemple de l’impact que la vie peut avoir sur nous, et sur nos valeurs – de comment elle peut changer qui nous sommes, pour le meilleur comme pour le pire. Par exemple, il est probable qu’au début de cette aventure, Lara n’imaginait pas qu’elle allait devoir tuer des gens… mais si toutes ces fictions nous apprennent une chose, c’est que les héros restent fidèles à qui ils sont au fond, et que leurs valeurs fondamentales restent intactes même si le monde autour d’eux devient fou…

Même si le jeu le pousse à l’extrême, il est vrai que la vie nous impacte, et peut changer notre personnalité et nos valeurs… mais les héros restent fidèles à eux-mêmes jusqu’au bout ! (Image issue de : https://www.igdb.com/games/tomb-raider–2/presskit)

Conclusion

Alors : et si Tomb Raider, en plus d’être un jeu d’aventure plein d’action, était aussi un exemple intéressant d’évolution de la personnalité ?

Et n’hésitez pas à me dire en commentaire : avec toutes ces chutes et ces blessures, comment est-ce que Lara fait pour avoir toujours une coupe impeccable ?

J’espère de tout coeur que vous avez aimé cet article – n’hésitez pas à le liker et le partager si c’est le cas ! Et bien sûr, si vous avez une autre idée de jeux qui nous apprennent quelque chose sans qu’on le sache, partagez-la en commentaire !

Salut à tous, et à très bientôt pour la suite de la série 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published.